fbpx
capcoree@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Birth Date*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Already a member?

Login
capcoree@gmail.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Birth Date*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Already a member?

Login

La fin du confinement : les masques DIY utiles ? Solutions coréennes

Fin du confinement : comment s’y préparer? Les masque DIY sont-ils utiles?

Même si la date à ce jour est incertaine, le confinement prendra fin. Que ce soit le 11 Mai ou plus tard, tout le monde se retrouvera dans la rue de nouveau.

La France sera-t-elle alors équipée ? Car même si le confinement prend fin, il faudra toujours respecter les consignes sanitaires, la distanciation sociale, et les conseils d’hygiène comme se laver les mains.

Les masques contre le Covid-19 en Corée du Sud.

Rationnement des masques

En Corée du Sud, voilà 3 mois que toute la population porte des masques chaque jour.

Au début de la crise, la Corée a également connu une courte période de pénurie. Rapidement ont fleuri sur youtube des dizaines de tutoriels pour fabriquer ses masques maison.

Cependant le gouvernement est rapidement intervenu et a rationné la vente de masques KFP94 (FFP2) à 2 par personne par semaine. En parallèle la production de masque s’est intensifiée en Corée pour satisfaire les besoins.

Dons au personnel médical

Cependant 2 masques par semaine restent insuffisants pour la population qui se trouve être très exposée comme le personnel médical ou bien les personnes âgées. Une campagne a été lancée pour permettre aux gens d’échanger leur masque FFP2 acheté en pharmacie contre un masque en tissu réutilisable au profit de la population fragile. La campagne se tenait tous les mercredis, dans des stations de métro. Cette campagne « Kind Mask » initiée par le gouvernement avait pour but d’aider le personnel soignant des hôpitaux et les personnes reconnues comme fragile face au virus.

campagne masque covid seoul

Kind mask campaign in Seoul

[A Seoul resident] “It is important to supply these masks to medical staff who are at the center of the outbreak. After all, protecting them can prevent others from getting infected, which is good for everyone.”

Un habitant de Séoul : « C’est important de fournir ces masques au personnel soignant, ceux qui sont au coeur de l’épidémie. Après tout, les protéger c’est aussi protéger les autres d’être infectés, c’est bon pour tout le monde. »

Quelles différences entre des masques FFP2 et les autres?

Alors que penser des masques FFP2 et des autres ?

Les masques FFP2 filtrent mieux ? VRAI

Ces masques sont conçus pour filtrer des particules de 0,3 microns ou plus à 94%. Ils sont donc efficaces pour filtrer le virus qui pourrait se trouver dans l’air.

Les masques FFP2 protègent les personnes qui le porte du Covid-19 ? FAUX

Le virus dans l’air peut entrer par votre bouche, votre nez, mais aussi par vos yeux ! Les muqueuses des yeux ne sont pas protégées par un masque. Une personne qui porte seulement un masque FFP2 peut donc toujours être contaminée. Elle doit donc elle aussi continuer à respecter les consignes d’hygiène et de distanciation sociale.

Le masque à quoi il sert?

Alors pourquoi porter un masque ? Le masque sert avant tout à protéger les autres de soi-même si on est un porteur sain par exemple. Il s’est avéré que beaucoup de personnes atteintes du Covid-19 ne ressentent aucun symptôme et ne savent donc pas qu’elles sont porteuses du virus. On peut aussi transmettre le virus dans les jours précédant l’arrivée des premiers symptômes.

Ainsi en Corée, a été établi un graphique avec les personnes infectées par catégorie d’âge. Le graphique nous laisse penser que la population jeune, moins affectée par le virus est pourtant l’une de celle qui le propage le plus.

graphique age

 

Le but premier du masque est donc de stopper les éventuelles gouttelettes que nous émettons en éternuant, parlant, etc… Car ce sont ces gouttelettes qui transportent le virus.

Tous les masques sont utiles mais pas avec la même efficacité.

Tout le monde est d’accord sur ce point le masque FFP2 reste le plus efficace dans cette situation.

Mais cela ne veut pas dire que les autres masques sont inutiles. En effet ils peuvent eux aussi éviter que « vos gouttelettes » ne se retrouvent dans l’air, ou tout du moins les diminuer. Et c’est ce que nous voulons, moins de gouttelettes dans l’air = moins de risques de propagation du virus.

Et puis lorsqu’on éternue on n’a pas forcément encore le réflexe du coude. Le masque évite aussi qu’on se mette les mains à la bouche. (Pour tous ceux qui se rongent les ongles ou les retouches rouge à lèvres ^^ ) Et le masque aide à garder en tête que nous devons rester vigilant à tout moment.

« Un avis auquel se range aujourd’hui en France l’Académie nationale de médecine. Si elle ne conteste pas la priorité accordée aux soignants pour les masques médicaux, cette dernière recommande dans un communiqué publié le 5 avrill’utilisation généralisée d’« un masque grand public antiprojections, fût-il de fabrication artisanale »dans un contexte de sortie du confinement. Dans cette optique, l’utilisation de masques non médicaux par le grand public pourrait contribuer à limiter la propagation du virus par des malades asymptomatiques » Le Monde

Des scientifiques ont d’ailleurs menés des études au lendemain de l’épidémie H1N1 sur l’efficacité des masques maison.

Voici les chiffres de leur étude :

 

graphique efficacité

Lien vers l’article

La conclusion c’est qu’il vaut mieux pour nous tous de sortir couvert que sans rien.

Des masques faits maison

De nombreux tutoriels coréens montrent comment fabriquer un masque maison. En passant du masque jetable jusqu’au masque cousu avec filtre remplaçable.

L’équipe CapCorée vous partage les liens, certains sont sous-titrés en anglais mais dans l’ensemble regarder les images suffit pour comprendre.

Pour filtrer au mieux si vous utilisez uniquement du tissu, utilisez plusieurs épaisseurs. Privilégiez des tissus aux mailles fines et serrées.

Pour les masques qui utilisent des « filtres » sont utilisés dans les vidéos, des lingettes nettoyantes pour le sol, des essuies-tout, des filtres à café, des filtres d’aspirateurs… Le masque doit tout de même permettre de respirer et être suffisamment épais pour retenir les fameuses gouttelettes.

Tutoriel masques maison

Le tuto 3 en 1 – Faire un masque sans machine à coudre – ou plus complexe si vous avez du matériel.

Le tuto masque tissu avec filtre remplaçable. (Un petit peu de couture cette fois)

Le tuto masque tissu lavable (couture également)

Tuto masque de la débrouille avec lingette de nettoyage (ou tout autre filtre)

Attention ces masques nous le rappelons sont mieux que rien mais sont bien sûr loin des masques FFP2.

Porter un masque c’est nécessaire mais pas un plaisir!

Si vous n’avez jamais porté de masque, sachez qu’il est difficile de le porter plus de quelques heures, même pour le FFP2. Car la respiration est plus difficile que la normale. Et l’air intérieur du masque devient vite humide, ce qui n’est pas des plus agréables. Mais chacun le supporte pour la bonne cause !

C’est en se lavant les mains dès que l’on a été dans un espace public, rencontré une personne à qui on a serré la main. Et en évitant de sortir si ce n’est pas nécessaire (en Corée le slogan 1 day 1 place pour exprimer d’éviter de fréquenter trop de lieux dans une seule journée). Il faut aussi faire particulièrement attention aux personnes à risques autour de nous. C’est en respectant tout ça, tous ensemble que nous en viendrons à bout.